Accueil > Rechercher > Expositions virtuelles > Dans le retro > « La Croix de Noailles », du rendez-vous de chasse à l’étape symbolique

Rechercher

 

« La Croix de Noailles », du rendez-vous de chasse à l’étape symbolique

262_1_img.jpg

Cote : 3Fi215 450

En 1751, les Ducs de Noailles, alors gouverneurs de Saint-Germain-en-Laye, font édifier une grande colonne surmontée d’une croix et un pavillon dans la forêt, comme rendez-vous de chasse. Au fil du temps, « La Croix de Noailles », devient une étape incontournable de tout parcours en forêt de Saint-Germain et, à la fin du XIXe siècle, passage obligé de toutes les courses en vogue à cette période, courses cyclistes, puis automobiles. Un nouveau projet émerge, inspiré par la renommée du lieu : tracer une « voie triomphale » en ligne droite, depuis l’avenue de la Grande-Armée à Paris, jusqu’à la Croix de Noailles ! Le Courrier de Seine-et-Oise précise en janvier 1902 : « La Forêt de Saint-Germain est de plus en plus appelée, avec nos nouveaux modes de locomotion, à devenir non plus un but mais un centre d’excursions, nous dirions volontiers un point de départ des excursions parisiennes… ». Le projet perdure à l’entre-deux-guerres avec le réaménagement de la région parisienne proposé par l’urbaniste Henri Prost (1874-1959), bientôt interrompu par la seconde guerre mondiale.

Zoom sur



Espace personnel
© Archives départementales des Yvelines - Plan du site - Extranet - Mentions légales - Crédits