Accueil > Nous connaître > Nos actualités > Actualités archivées > Actualités 2013 > Les 150 ans de la naissance de Charles Pathé

Nous connaître

Les 150 ans de la naissance de Charles Pathé

2013 marque les 150 ans de la naissance de Charles Pathé. En spécialisant son activité industrielle dans la capture et la restitution du mouvement et du son, cet entrepreneur visionnaire a fait du cinéma un art universel. A Chatou, il fondera en 1898 une usine de production de matériels phonographiques qui deviendra dans les années 1930 la plus grande unité de production de disques.


Charles Pathé, un capitaine d’industrie

D’origine alsacienne, Charles Pathé naît en 1863 dans une famille de petits commerçants. Il quitte l’école à l’âge de 14 ans, apprend le métier de boucher et à l’âge de 25 ans devient boucher-ambulant. En 1889, il émigre en Amérique du Sud dans l’espoir d’y faire fortune mais il revient en France deux ans plus tard et prend la tête d’un restaurant à Vincennes. C’est dans cette ville, lors de la foire de 1894, que Charles Pathé fait la découverte du phonographe Edison. Fasciné, il décide de se procurer l’objet et de le commercialiser lui-même sur les foires. En 1896, il fonde avec son frère Emile la société "Pathé-Frères". C’est le point de départ d’une longue aventure cinématographique dont l’illustration symbolique, le coq gaulois, rappelle la fierté de tout un pays dont ils affirment le renom.
La société devient bientôt une firme de première importance, moderne et inventive, qui développe ses succursales au travers de nombreux pays, notamment les Etats-Unis. Charles Pathé s’associe à Ferdinand Zecca en 1901, engagé dans la production et la réalisation de films que Pathé produit. La société s’affirme alors, produit du matériel en masse (phonographes, projecteurs, pellicules) et prend des initiatives créatives de grande importance comme la salle Omnia Pathé (1906), le Pathé Kok (1913), ou encore le "Pathé Journal". 

Avant la Première Guerre mondiale, 70% des films à l’échelle internationale sont produits par les usines Pathé.


L’usine Pathé de Chatou

L'usine Pathé des matériel Phonographiques à Chatou au début du XXe siècle

Dès 1898, les deux frères construisent leur première usine de production de matériel phonographique à Chatou puis de matériel de cinéma avant que la société ne prenne le nom de Compagnie générale de Cinématographes, Phonographes et Pellicules. Une nouvelle usine est construite à Chatou et baptisée Société Générale de Disques dans les années 1930, qui participe à la renommée internationale de l’entreprise Pathé par son incroyable productivité. Elle produit plus de 20 millions de disques vinyles par an avant sa délocalisation en Allemagne en 1992 puis sa destruction en 2004. L’usine accueille également les Industries Musicales et Electriques(IME) Pathé Marconi Chatou. Entre 1945 et 1955, de nombreux artistes de variétés tels Luis Mariano, Gilbert Bécaud, Charles Aznavour ou encore Les Beatles ainsi que des orchestres classiques du XXe siècle comme Herbert Von Karajan, Yehudi Ménuhin ou Georges Prêtre sont reçus et enregistrés dans les lieux.

Charles Pathé se retire des affaires à la fin des années 1920 pour s’installer à Monaco : il y décède en 1957 à l’âge de 93 ans.


Espace personnel
© Archives départementales des Yvelines - Plan du site - Extranet - Mentions légales - Crédits