Accueil > Nous connaître > Sauvegarder et transmettre le patrimoine monumental et mobilier > Un autre regard sur le patrimoine : 20 ans de restaurations > Ils ne sont pas tissés de nostalgie... > Ainsi, en 1996, le Département qui concourait depuis longtemps...

Nous connaître

Ainsi, en 1996, le Département qui concourait depuis longtemps...

marianne.jpg

... à la restauration des objets classés au titre des monuments historiques, convaincu de la nécessité d’intervenir plus largement pour accompagner les communes dans leur effort de sauvegarde du patrimoine, a mis en place une aide pour la restauration des objets d’art et des archives des communes. Ce partenariat, formalisé par une convention, a permis à ces dernières d’intervenir sur environ 600 objets et une trentaine de documents d’archives de propriété publique. D’une dizaine d’opérations à sa création, le programme a doublé en 2001 et quasiment triplé en 2006.

La diversité des interventions et la fourchette des coûts est représentative de la richesse du patrimoine des Yvelines : des tableaux en nombre, de la statuaire, du mobilier… Le programme a, par exemple, permis, dès son lancement, de rendre leur fonctionnalité à des bancs clos, sauvant un mobilier souvent menacé d’être remplacé par des chaises industrielles. Objets ordinaires, fonctionnels, objets d’ornement, chaque intervention est adaptée à une œuvre de création unique, et doit faire appel à des restaurateurs spécialisés qui savent éviter de lui superposer la marque de notre temps. Les conservateurs accompagnent ces réalisations en conseillant les communes, et assurent le suivi scientifique et technique.

Certaines sont l’occasion de découvertes inattendues. Ici une signature sur un tableau, là des couleurs éclatantes cachées par un badigeon gris couvrant la statue ; dans les cas extrêmes c’est le sujet du tableau que l’on ne distinguait plus.

La reconnaissance de la qualité oubliée peut alors se faire par une protection officielle au titre des monuments historiques, pour laquelle ces interventions ont constitué, ces dernières années, un vivier imprévu –10% des œuvres.


Espace personnel
© Archives départementales des Yvelines - Plan du site - Extranet - Mentions légales - Crédits