Accueil > Nous connaître > Sauvegarder et transmettre le patrimoine monumental et mobilier > Le patrimoine commémoratif dans les Yvelines / Commémoration 1914-1918 > Un tableau "instantané" de Courgent

Nous connaître

Un tableau "instantané" de Courgent

La bataille du 25 septembre 1915, Champagne, Courgent © Jean-Bernard Barsamian

La bataille du 25 septembre 1915, Champagne, prise de la tranchée allemande devant Perthes (9 heures 30 du matin)

François Flameng, 1918, Mairie de Courgent

 

« [L'oeuvre] représente la tentative de rupture du front en Champagne par l’armée française à l’automne 1915, et interpelle le spectateur par son réalisme et sa précision. Cette scène dont le plan se resserre sur une tranchée allemande jonchée de cadavres est représentée comme un "instantané". La dynamique de l’attaque est donnée par les figures de soldats français courant, grenade à la main. À gauche, ils pénètrent à l’intérieur de la tranchée, armés de couteaux et de baïonnettes. Certains soldats allemands continuent de se défendre et de tirer pendant que d’autres se rendent.

Un drame personnel est individualisé dans cette mêlée : un soldat français est tué par un très jeune officier allemand ; la trajectoire de la balle, tirée à bout portant, est matérialisée par un éclair jaune.

[...] Une chaise semble errer au milieu de la scène, témoignage de la vie quotidienne au front. Selon la tradition orale, trois habitants de Courgent seraient représentés parmi les soldats français. »

L'article complet de Laura Arnaud ici.

© Jean-Bernard Barsamian


Espace personnel
© Archives départementales des Yvelines - Plan du site - Extranet - Mentions légales - Crédits