Accueil > Nous connaître > Sauvegarder et transmettre le patrimoine monumental et mobilier > Le patrimoine commémoratif dans les Yvelines / Commémoration 1914-1918 > L'autel hommage à Milon-la-Chapelle

Nous connaître

L'autel hommage à Milon-la-Chapelle

La résurrection des poilus, Milon-la-Chapelle

La résurrection des poilus

George Saupique (sculpteur), René Philippon (commanditaire), v. 1919-1921, église paroissiale de l’Assomption de la Très Sainte-Vierge de Milon-la-Chapelle

 

Ce monument aurait été offert par le Comte Philipon, ancien propriétaire du château de Vert Cœur à Milon. Deux plaques surplombent le monument et portent les noms des soldats morts pendant les guerres 1914-1918 et 1939-1945.

Le relief présent à Milon-la-Chapelle est l’esquisse en plâtre de l’autel de la chapelle des Ames du purgatoire, dans l’église Saint-Bernard de la Chapelle à Paris. La composition est symétrique et montre la résurrection d’un unique poilu, appelé par l’ange central aux ailes déployées. A droite, le soldat reconnaissable à son casque et sa capote, se redresse dans son tombeau. Sa mère, à ses côtés, prie pour son âme. La gauche de la composition représente le soldat ressuscité, accompagné par un ange qui l’emmène au paradis.

Le relief de Milon-la-Chapelle est une esquisse en plâtre et sans couleur. L’artiste a imaginé de la couleur doré sur les ailes.

© Daniel Balloud


Espace personnel
© Archives départementales des Yvelines - Plan du site - Extranet - Mentions légales - Crédits