Accueil > Nous connaître > Sauvegarder et transmettre le patrimoine monumental et mobilier > Le patrimoine commémoratif dans les Yvelines / Commémoration 1914-1918 > En souvenir des soldats de la paroisse d'Allainville

Nous connaître

En souvenir des soldats de la paroisse d'Allainville

En souvenir des soldats de la paroisse morts au champ d'honneur, Allainville

En souvenir des soldats de la paroisse morts au champ d’honneur

Henri Ripeau, v. 1933, église saint-Pierre, Allainville

 

En 1933, les paroissiens et « la ligue » offrent en souscription à l’église paroissiale Saint-Pierre une série de neuf verrières. Parmi ces verrières, un vitrail commémoratif célèbre la mémoire des soldats de la Première Guerre Mondiale. L’inscription située en bas de la baie indique « en souvenir des soldats de la paroisse morts sur le champ d’honneur ».

Cette scène représenterait le purgatoire, dont les flammes sont visibles autour du soldat agenouillé. Les deux personnages placés sous la protection de la Vierge et de l’Enfant Jésus représentent l’âme du poilu. Le soldat, son arme au sol, prie pour le salut de son âme.

Henri Ripeau, qui a repris l’atelier Dupin dans les années 1920, a réalisé de nombreux vitraux commémoratifs dans les Yvelines (Vernouillet, Gambais). Habituellement, l’artiste associe la mort du soldat à une Crucifixion, insistant sur la métaphore du sacrifice. Le vitrail d’Allainville étonne avec ses couleurs vives et la représentation du purgatoire. Cela signifie-t-il que la tristesse a été remplacée par l’espoir ?

© Cécile Garguelle


Espace personnel
© Archives départementales des Yvelines - Plan du site - Extranet - Mentions légales - Crédits