Favrieux, les peintures murales de l'église paroissiale

Epoque : XIVou XVe siècle

Bénéficiaire : commune de Favrieux

Intervention effectuée : consolidation et dégagement des peintures murales

Montant des travaux : 35 640 € T.T.C.

Montant de la subvention : 23 166 € (65% du montant total)

 

La prise en charge de cette intervention a été possible grâce à l’élargissement du champ d’intervention du dispositif départemental 2017- 2019 aux décors peints, lorsqu’ils sont pris isolément des travaux dans un édifice.

 

Restauration effectuée par Marie Parant, Delphine Bugart, Tristan Mahéo, Isabelle Stetten. Etude préalable réalisée par Corinne Prévost. Restauration suivie par Catherine Crnokrak.


En 2012, la commune de Favrieux a souhaité renouveler la peinture intérieure de son église paroissiale, ce qui impliquait le piquetage total des surfaces. Sur la partie inférieure d’un mur, un décor rouge dit de « faux appareil », typique du Moyen-Age, laissait supposer l’existence de peintures murales anciennes. C’est pourquoi, le service du Patrimoine a proposé d’effectuer des sondages sous la peinture existante, datant des années 1960. 

 

Une étude réalisée en octobre 2012, prise en charge par le Département, a permis de déceler des traces de décor sur une grande partie du mur nord de la nef, dont le sujet n’a pas pu alors être défini. Plus près du chœur, les sondages ont révélé une figure de Christ dit aux cinq plaies et un personnage bénissant, très probablement saint Jacques. Sur le côté sud, des rinceaux ornementaux autour des fenêtres du mur, ainsi que des croix de consécration en forme de fleur de lys ont été découverts.

 

Les zones à préserver ainsi délimitées, la restauration a pu être programmée avec l’aide du Département.

 

Retour en images sur cette étonnante découverte.

 

_DSC3883.jpgIMG_6505.JPGmosaiques2.jpg_A784716.jpgimage00002.jpg